Adulte, Drame, Tranche de vie

L’instant magique

9782258073685FS

Titre: L’instant Magique

Auteur: Kristin Hannah

Éditeur: Presses de la cité

Date de Parution : Mars 2009

 

 

Ma note: L'instant magique

Résumé:

Il ne se passait pas grand-chose à Rain Valley, jusqu’à ce qu’une fillette de six ans aux allures de sauvageonne surgisse de l’immense forêt voisine, un louveteau sous le bras.
Chef de la police locale, Ellie est désemparée face à cette enfant qui, paralysée par la peur, refuse de communiquer. Elle décide de faire appel à sa soeur Julia, pédopsychiatre à Los Angeles. Peut-être pourra-t-elle aider la petite à sortir de son terrible isolement ?
Julia Cates dont la carrière a été brisée par un scandale, n’a plus rien qui la retienne en Californie. Elle accepte donc de relever le défi, et abandonne tout pour se consacrer à celle que l’on surnomme l’« enfant sauvage ». Heureusement, elle sera assistée dans cette tâche difficile par le docteur Max Cerrasin, un homme séduisant que la vie n’a pas non plus épargné…

Mon Avis

C’est toujours déroutant de trouver un livre à coté duquel on est passé il y a quelques années. « l’instant magique » fait partie de ceux là. Je ne me souviens même pas en avoir entendu parler. A vrai dire la couverture, tout comme le titre ne m’auraient pas interpellées. C’est bien le résumé qui m’a convaincu. Il semble y avoir plusieurs histoires, mais concentrées autour de celle d’une « enfant sauvage ». On peut parler de réalité car de tels enfants ont été retrouvés. Cependant le mystère autour de ces enfants est toujours resté entier. Attirée par cette petite fille, j’ai emprunté ce livre.

On tombe dans le quotidien d’un coin tranquille jusqu’au jour où une fillette accompagnée d’un louveteau apparaît dans un arbre. Dés lors tout est bousculé. Qui est elle ? d’où vient elle ? et comment l’aider ? Car cette petite gémit et grogne mais ne parle pas. Elle a peur des humains.Ellie chef de la police de cet endroit décide alors d’appeler sa soeur, Julia, qui est spécialisée en psychologie enfantine. Celle ci sort d’un scandale et se retrouve mal vue de la presse et de beaucoup de personnes. Mais pour s’éloigner de ce contexte elle accepte de venir aider. Dés lors nous sommes plongés dans plusieurs histoires à la fois:  le passé des deux sœurs au caractère complètement opposé, le scandale qui tourne autour de Julia, le mystérieux docteur Max, séducteur, qui est venu s’installer quelques années plus tôt, et au milieu de tout cela, une petite fille que chacun souhaite aider à sa manière. Elle est le centre de tout. Les autres intrigues évoluent autour elle. Julia, qui a perdu confiance en elle, tombe complètement amoureuse de cette enfant. Persuadée qu’elle n’est pas une simple enfant sauvage, elle va tout faire pour que la fillette lui parle et que l’on retrouve ses parents. Mais est ce possible ? Et pourquoi cette jeune fille serait différente ? Les victoires et les échecs se succèdent. la presse met la pression…

Subjuguée par cette oeuvre, je m’y suis plongée sans voir passer le temps. Au fil des pages on passe du point de vue de l’auteur à celui de la fillette ou bien d’une des deux soeurs ce qui nous permet deconnaître l’intégralité des pensées de chacun. Ce n’était pas forcément utile selon moi, du moins pas pour tous les personnages principaux. On prend davantage de plaisir à apprendre les choses en même temps que les autres personnages mais ce n’est que mon point de vue. Au niveau timing, aucune pause n’est permise, le suspens reste à son comble jusqu’à la dernière page. C’est un combat, une lutte mais aussi une magnifique histoire d’amour entre une petite fille qui doit réapprendre la vie, et celle qui s’occupe d’elle, jour après jour et nuit après nuit. On arrive à cerner le comportement de la fillette puisqu’elle prend le rôle du narrateur parfois ce qui est judicieux car une part d’ombre importante nous est levée.

Bien sur, il s’agit là d’un roman presque trop beau. C’est la seule chose que je puisse reprocher à ce livre. Même s’il a ses parts de sombre, il manque de réalisme surtout dans son dénouement. Le monde des Bisounours n’existe pas encore mais j’ai eu l’impression de le découvrir en fin de roman comme si l’auteur ne parvenait pas à finir, et que les derniers chapitres s’en trouvaient bâclés. Néanmoins au vu de la teneur de l’oeuvre dans son entier cela ne m’a pas trop dérangé. Je dirais que c’est avec du recul que je me mets à être quelque peu déçue de cette fin. Sur le moment j’ai profité, à l’instar des personnages.

2 thoughts on “L’instant magique”

  1. Oh la la, après avoir lu « Le Chant du Rossignol », il me faut celui-ci *.* Sorti avant que je débarque sur la blogosphère, je n’en avais jamais entendu parler.
    Merci pour la découverte !

    J'aime

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s