Jeunesse (-12ans)

Super Louis et l’île aux 40 crânes

Titre: Super Louis et l’île aux 40 crânes

Auteur; Florence Hinckel

Éditeur: Sarbacane (collection Pépix)

Genre: Aventure/humour

Date de parution: Août 2014

Résumé

 La nuit, Super Louis écrabouille les méchants.

Et le jour, la vie de Louis n’est pas plus reposante.A cause de Brutus, son « meilleur ennemi ».

A cause de Vanessa, qui lui plait un peu trop.

Et ça ne s’arrange pas quand Nubuck le gangster les kidnappe tous les trois…

… et les emmène sur « l’île aux 40 crânes », où vit la terrible piratesse, Balafre-à-Dents-d’Or

Mon avis

 Tour d’abord Merci aux éditions Sarbacane de m’avoir permis de lire ce titre! Je n’ai pas été déçue et j’en suis ressortie avec quelques années de moins (même si je ne suis déjà pas très vieille ). Rafraîchissant et  complètement déjanté ce roman est un petit bonheur pour petits et grands!

Louis est un super héros la nuit, mais le jour… pas facile de survivre sans se servir de pouvoirs ni révéler son  identité ! Du coup pour échapper à Brutus il lui faut utiliser ruse et malice… C’est sans compter sur Nubuck qui les kidnappe en plus de Vanessa et les emmène… sur l’île aux 40 crânes où se cache la piratesse Balafre à dent d’or. Comment vont ils s’en sortir ?

Le personnage principal, Louis, est vraiment un phénomène. Il est le narrateur d’où le langage courant utilisé durant tout le roman. Il s’adresse directement au lecteur et nous raconte parfois ses anciennes missions. Il a bien du mal avec les expressions je cite: « Tous les doutes sont de permission ». On rigole bien à ces maladresses. De plus, malgré sa vie ultra chargée Louis écrit pour ses amis super héros: « Guide de survie du super-héros en milieu ordinaire ». Il y en a quelques pages tout au long du roman qui se rapportent à la situation présente. Vanessa et Brutus ne manquent pas non plus de caractère et seront des atouts précieux à Louis pour se sortir de la situation peu avenante dans laquelle ils se retrouvent.

En plus de l’intrigue drôle et teintée d’aventure comme tous les enfants en rêvent on a donc ces pages bonus et des illustrations en noir et blanc toutes les 2 ou 3 pages. Le style de l’auteur est simple, facile à lire et prenant. L’histoire en elle même manque cruellement de réalisme mais ce n’est pas le but recherché. Après tout n’est ce pas là le récit d’un enfant ? Quelle est la part d’imagination de Louis dans tout cela ? Attention, je ne dis pas là que l’histoire est infantilisée ! On a bien un roman pour les 10-12ans avec de l’aventure, du danger, de l’humour,… et une fin qui peut laisser envisager une suite.

Les Pépix sont vraiment des perles pour les plus jeunes ! J’ai complètement adhéré aux ouvrages de cette collection. L’originalité est toujours au rendez vous. De quoi s’amuser et découvrir la lecture en même temps. Je conseille vivement ce livre.

Super Louis et l'île aux 40 crânes

Super Louis et l'île aux 40 crânes

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s