Guerre, Young adult

Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre

ZKTbG7Ji87nFFG2xDIRP1hMc8ls@135x194Titre: Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre

Auteur: Ruta Sapetys

Editeur: Gallimard jeunesse (scrineo)

Genre: Drame/Tranche de vie

Pages: 432

A partir de 14 ans

 

Résumé:

Lina est une jeune Lituanienne comme tant d’autres. Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d’art. Mais un nuit de juin 1941, des gardes soviétiques l’arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d’un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient. Mais Lina tient bon, portée par l’amour des siens et son audace d’adolescente. Dans le camp, Andrius, 17 ans, affiche la même combativité qu’elle.

Mon avis:

C’est en errant sur internet à la recherche d’un nouveau livre que je suis tombée sur celui ci. Un livre tiré de fait réel de par la famille de l’auteur, une autre vision de la seconde guerre, j’ai craqué. Et j’ai bien fait.

Ce livre est un véritable hymne à la vie. Nous allons découvrir ce que tous nous avons appris à l’école. Les goulag, les camps de travail en Sibérie. La violence et le cruel manque d’humanité d’hommes et de femmes semblables à nous. Dans ce roman on s’accroche à l’infime espoir, à chaque petite parcelle de lumière qui traverse les pages. C’est puissant. Digne d’un témoignage. Mais justement voyons l’histoire de plus près.

Lina, l’héroïne est arrachée à sa maison en juin 1941. Son père a déjà disparu depuis quelques temps et elle n’emporte avec elle que le plus important à ses yeux. Avec beaucoup d’autres dont énormément d’inconnus elle se retrouve, sa mère et son frère avec elle, à bord d’un train à bestiauxsurpeuplé. Qu’ont ils fait ? Lina ne comprend pas. Pourtant elle a bien vu sa mère coudre des bijoux dans sa veste, et cacher leurs biens. Andrius, qu’elle rencontre dans le train semble en savoir bien plus qu’elle. Il deviendra un modèle pour Jonas son frère. Dés lors il va falloir survivre. Car si personne ne sait vraiment où on les emmène il se murmure qu’il s’agit de la sibérie. Dans un camp de travail et des conditions très dures à supporter. Combien d’atrocités vont devoir affronter Lina et sa famille ? S’en sortiront ils ?

Si l’histoire est prenante et nous happe littéralement en son sein, les personnages y sont aussi pour beaucoup. En effet, Lina, un peu rebelle sur les bords et garçon manqué va défier l’autorité en dessinant en tout temps des étapes de leur périple. Elle est courageuse et ne se rend pas toujours compte du danger. Jonas son petit frère va prendre modèle sur Andrius et devenir courageux et fort pour protéger les femmes. La mère est prête à tout pour ses enfants, on peut retrouver en elle la maman que chacun désirerait. Je m’y suis attachée tout de suite. D’autres personnages accompagneront nos héros jusque loin dans leur aventure. Certains nous aideront à comprendre la situation de ces gens, d’autres m’ont surpris en changeant du tout au tout au fil du temps. Il est difficile de ne pas tous les apprécier et à la fin, je crois que tous avaient atteint mon coeur .

Voilà encore un roman où l’on apprend beaucoup. J’ai pourtant aimé lire et survivre au rythme de Lina, espérer comme elle, avoir les mêmes jugements et me réjouir à la moindre étincelle. Les larmes sont survenues aussi mais bien moins que je ne pensais. Le manque de détails y est pour quelque chose mais c’est voulu par l’auteur, après tout le public visé est avant tout la tranche des 15-16ans. On ne ressort pas le même après une telle lecture. Elle possède tant de réalisme qu’on pourrait croire avoir connu les personnages. L’écriture est fluide et sans complication, on glisse sur les pages sans les voir.

En résumé, Un vrai coup de coeur pour cet hymne à la survie, ce roman qui m’a plongée dans un monde inconnu dont j’avais juste effleuré la surface en cours. Je le conseille à chacun. Merci à l’auteur je crois que je pourrais relire son oeuvre afin d’apprendre toujours plus et de voir tous les petits détails qui lors d’une première lecture peut échapper à l’oeil.

 

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s