Adulte, Témoignage/biographie

Le voyage chez les yeux pâles

eU0jkX5f0PJC58LThK9BhUabwMQ@132x208

Titre: Le voyage chez les yeux pâles

Auteur: Philippe Brassart

Éditeur: Michel Lafon

Genre: inspiré d’une histoire vraie

Parution: Novembre 2015

 

 

Un voyage réalisé pour connaître l’occident, sans réaliser à quel point celui ci ne veut pas d’eux…

 

Résumé

L’incroyable errance de six Indiens dans la France du xixe siècle

1827. Six Indiens osages venus de leur Missouri natal débarquent au Havre avec armes, plumes et bagages. Ils veulent voir comment vivent ceux qu’ils nomment les « Yeux-Pâles ». L’accueil est délirant : on s’arrache les « sauvages » – quatre guerriers et deux femmes. Les voilà à Rouen, et à Paris où le roi Charles X les reçoit. Ils sont exhibés dans les théâtres, des artistes font leur portrait, les gazettes ne parlent que d’eux. Puis la France se lasse de ces visiteurs du Nouveau Monde. Abandonnés, les malheureux vont alors errer durant des mois dans une Europe dont le développement fébrile les déroute. Jusqu’à Montauban, où ils trouveront un soutien inespéré. Pourront-ils jamais revoir la terre de leurs ancêtres ? Comme celle de la Vénus Hottentote quelques années avant eux, l’histoire bouleversante de ces Indiens fait partie de ces récits qui marquent à jamais.

 

Mon avis:

Je vais commencer par remercier les éditions Michel lafon de m’avoir permis de découvrir ce livre qui change de ce que je peux lire d’habitude, avec lequel j’ai beaucoup voyagé et continué de découvrir un peuple qui me fascine.

Nous voilà partis pour le 17ème siècle, en compagnie de six indiens de la tribu des Osages. Ceux ci sont authentiques et honnêtes, ils voyagent loin de leurs terres afin de rencontrer celui qu’ils nomment le « grand père blanc »  (le roi) de France. Ces guerriers et ces femmes sont des personnes innocentes et vraies. Elles vont découvrir un univers qui leur est inconnu et malheureusement tout ne se passera pas aussi bien qu’ils l’auraient pensé. Car aucun d’eux n’a prévu de servir d’objet, d’être exhibé à la vue de tous, de voir un tas de monde se moquer de leur apparence, leurs vêtements, leurs coutumes.

Les français, et d’autres populations ne voient pas en ces gens des hommes, mais des sauvages. Et le chaperon des indiens, un moyen de se faire beaucoup d’argent. Quelle cruelle désillusion pour les représentants de ce peuple… Surtout que tout ira de mal en pis… Rentreront ils un jour chez eux ? Comment ? Est ce que certains français auront une réelle affection pour eux ? Tant de questions vont finir par se poser pour nos héros perdu dans ce milieu si hostile.

***

Que d’émotions et d’aventure dans ce roman ! J’ai ragé contre les français de l’époque, contre le manque d’humanité qui existe encore aujourd’hui… C’est vraiment dur de voir ce peuple innocent et sincère se faire embarquer dans ce qu’ils n’ont pas voulu,les voir souffrir à cause de l’argent. Des bêtes de foire, voilà ce qu’ils étaient. Paradoxalement, leurs valeurs à eux sont aussi mises en avant et ravivent nos sourires. Prendre soin des personnes agées, ne pas manquer de respect, faire attention à la terre… et tant d’autres petites choses par lesquelles il est facile de se dire que ces hommes sont bels et bien nos égaux, peu importe leur provenance, leurs coutumes et le reste…

J’ai lu de magnifiques leçons de vie, j’ai vécu leurs joies ainsi que leurs peines. J’ai pu m’imaginer le courage qu’il leur a fallu, et ce qu’ils ont pu pensé de nous, de ce qui était appelé, « civilisation ». Ils avaient beaucoup à apprendre à notre société mais très rares sont ceux qui leur ont porté attention.

***

Le véritable point fort de ce livre, c’est également qu’il est inspiré de faits réels. En effet, l’auteur est journaliste et nous présente un voyage qui a existé, en compagnie de personnages qui ont réellement vécu. Bien sur certains se sont rajoutés, tout comme des faits, mais régulièrement tout au long de la lectures, des notes nous présentent des détails véridiques sur tel ou tel événement.

Ainsi ces hommes et femmes ne sont pas seulement fiction mais aussi réalité et cela donne une autre dimension à l’histoire.Car on nous demande d’accepter ce que nos ancêtres ont pu faire ou penser, de regarder que même chez nous tout n’est pas toujours rose et que parfois on ferait mieux de réfléchir avant de prendre une décision ou de juger une personne. L’auteur nous incite ainsi à réfléchir, et à apprendre du passé.

***

Je pense qu’un tel roman, poignant et réaliste ne peut que nous toucher. Je le conseille à toute personne qui souhaite se renseigner sur les amérindiens où comment ils ont pu être traités. Il est facile de s’immerger dans l’histoire et de s’attacher aux personnages. Vous ne serez pas déçus de ce petit retour en arrière, troublant et touchant à la fois.

Le voyage chez les yeux pâles

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s