Aventure, Guerre, Jeunesse (-12ans)

le foyer

imageTitre: Le foyer

Auteur: Jan Thirion

Éditeur: Editions du Jasmin

Parution: Mars 2016

Genre: jeunesse

 

 

4ème de couverture

Vietnam, septembre 1945. Alors que Jean Blanchemain, un jeune Français paralysé des deux jambes, s’apprête à intégrer un établissement spécialisé à Saigon, il voit sa vie basculer par la découverte d’un livre magique. Celui-ci lui donne chaque nuit la possibilité de marcher pour quelques minutes ou quelques heures. Mais ce pouvoir a des conséquences inattendues : Jean se retrouve entraîné dans des aventures périlleuse aux côtés de Lan, une Vietnamienne révolutionnaire, et doit protéger le livre qui semble attirer de nombreuses convoitises.

Mon avis

Je vais commencer par remercier Babelio ainsi que les éditions du Jasmin de m’avoir permis de lire ce roman. Le résumé m’intriguait vraiment de même que ce livre aux pouvoir fantastiques. La couverture n’est pas à mon gout par contre mais le contenu prime sur la beauté pour moi !

Voyons un peu l’intrigue. Jean, un jeune homme français paralysé en fauteuil, va se réfugier dans un établissement spécialisé à Saigon alors que la guerre est sur le point de finir au Vietnam. Sa mère le rejoindra plus tard. Alors que la situation est plutôt tendue, Jean se retrouve en possession d’un livre qui va se révéler magique. Il va pouvoir chaque nuit, retrouver l’usage de ses jambes et obtenir un pouvoir. Que ce soit quelques minutes ou des heures Jean en est complètement abasourdi et heureux. Il décide de garder le secret et sort donc de nuit, profitant de ce répit accordé par le livre. Et bientôt il va rencontrer Lan, une jeune de son âge mais révolutionnaire. De plus il va vite se rendre compte que son fameux livre est recherché…

Il n’est pas bien compliqué de suivre l’histoire de ce roman pour peu de connaître un minimum l’histoire du Vietnam. Entre les japonais qui se retirent après la guerre, les révolutionnaires qui tentent de prendre le pouvoir et les autres, c’est parfois un peu le fouillis mais on prend très vite ses marques. Le problème de ce roman va se situer, selon moi, dans son rythme. Il est très lent. Résultat, on s’ennuie rapidement. Tout se met en place à vitesse d’escargot et bien que je comprenne qu’il s’agit d’un livre jeunesse, c’est trop. On devine tout bien avant que cela ne se passe, et on reste sur notre fin. Je ne sais pas si une suite est prévue mais s’il n’y en a pas, il n’y a tout bonnement aucune fin.

Paradoxalement à la lenteur évoquée, il m’a manqué également de la profondeur. Hormis Jean et un peu Lan on connaît très peu les personnages. Même ceux ci sont réduits au minimum. Aussi est il difficile de s’identifier à l’un ou de s’attacher à un autre. C’est franchement dommage car l’idée de base, de même que l’histoire en générale sont originales et intéressantes. Pour moi ce roman manque donc de travail, d’affinage et de profondeur. Je ne peux pas dire que je suis déçue car j’ai apprécié le déroulement de l’intrigue, mais il est évident que je n’ai pas passé le moment auquel je pensais.

Un ressenti mitigé donc pendant et après ma lecture.

barre 3

 

 

 

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s