Science fiction / Fantasy, Young adult

Le voleur de coeur

Le_voleur_de_coeur_hd

Titre: Le voleur de coeur

Auteur: Rawia Arroum

Éditeur: Michel Lafon

Parution: Avril 2016

Genre: Fantasy

 

4ème de couverture

Dans un monde où musique et magie ne font qu’un,

Dylan est né privé des deux,

Un véritable handicap qu’il cherche à cacher

Et ce n’est pas son seul secret

Deux cœurs battent dans sa poitrine

Mais l’un n’est pas le sien…

Mon Avis

Merci aux éditions Michel Lafon qui m’ont permis de découvrir ce livre ! la couverture est magnifique et mystérieuse, le résumé à finit de me convaincre. Et mon exemplaire est collector puisque broché à l’envers héhé. Mais puisque rien n’empêche la lecture je l’aime comme cela.

Mais assez de bavardage, partons à la rencontre du monde de Symphonie qui est donc notre futur lointain. Là bas, chaque humain possède un instrument de musique auquel il est relié, sa mélo âme. Il ne peut s’en séparer mais les notes jouées sont magiques. ainsi donc la guerre se fait à coup de mélodies, mais on peut également soigner voire contrôler un élément grâce à la musique.

C’est dans ce contexte que l’on rencontre Dylan, jeune garçon un peu rebelle. Il est le fils cadet du puissant chef de clan des Hard dans le Sud. Mais notre héros possède un grave handicap. Sa mélo âme ne fonctionne pas. Il a beau jouer tout ce qu’il peut, pas de magie…Comme si Rubby sa guitare, était morte. Il cache ce lourd secret à tout le monde y compris à sa petite amie Kana du clan des classique qui n’est guère appréciée de sa famille.

Malheureusement, sur Symphonie, on connait aussi la guerre. Les clans du Sud et ceux du Nord, séparés par la mer et une île, sont en conflit permanent. Ils s’attaquent donc de loin au moyen d’une sorte d’armée orchestre dévastatrice. Mais tout cela n’intéresse guère Dylan qui préfère flâner avec Kana, et Ethan son meilleur ami. Pourtant des événements étranges et destructeurs ne vont cesser de se produire autour de lui et bientôt Dylan va se rendre compte qu’il n’a plus le choix. Il va devoir lui aussi se prendre en main et ce malgré son lourd handicap. Car c’est bien lui qui est visé… Mais pourquoi ? Qu’a t’il fait ? Pourquoi s’intéresserait on à lui qui n’a même pas de melo âme ?

Et si seulement c’était si simple ! mais vous verrez que ce que vous pouvez imaginer est à mille lieux de la réalité… L’auteur va nous embarquer d’un indice à l’autre, de fausse piste en micro information jusqu’aux révélations finales. Qui se trouvent au fin fond du Nord. Autant vous dire que le long voyage jusque là bas va apporter son lot d’action, et de tristesse mais aussi de compréhension mutuelle, d’amitié et de valeurs humaines. Si la fin reste ouverte à une possible suite, on a tout de même droit à toutes les réponses aux questions que nous nous sommes posées en chemin.

Les personnages sont très travaillés. Dylan est Naïf, rebelle, amoureux… bref un ado qui ne se prend pas la tête. Cela ne durera pas mais c’est ainsi qu’on apprend à le connaître et je dois bien avouer que j’ai eu envie de lui fracasser sa guitare sur le crâne de temps à autre. Il n’est pas proche de sa famille qu’il trouve distante à son égard. Tout le contraire de sa petite amie Kana qui est très proche de ses parents et sa soeur jumelle. Et puis il y a Ethan, qui a perdu père et mère, meilleur ami de Dylan qui s’est retrouvé quelque peu délaissé par celui ci. Loyal et honnête, il veut démontrer ce qu’il est capable de faire. Voilà le trio inséparable.

J’ai vu que les avis sur ce roman étaient assez mitigés. Effectivement je pense que ça passe ou ça casse. C’est très particulier comme monde, et le style peut faire penser à quelque chose de bâclé par certains moments et presque trop profond à d’autres. J’ai pour ma part trouvé que cette inégalité est tout à fait en relation avec l’histoire et les pensées de Dylan. Nous évoluons avec lui, et n’en savons pas plus. C’est à travers sa personnalité que l’intrigue est contée et j’ai trouvé cela très bien fait. Comme il évolue énormément, le style, l’écriture, la profondeur aussi. J’ai été happée du début à la fin sauf peut être le tout début le temps de comprendre comment fonctionne le monde de Symphonie.

Je ne suis pas une accro à la musique, preuve que ce n’est pas ce critère qui peut permettre d’apprécier le roman ou non. Je n’étais pas loin du coup de coeur mais il a manqué un petit quelque chose pour cela. Pour autant je lirais avec plaisir la suite si elle se présente, ou un autre livre de l’auteur.

 barre 5

3 thoughts on “Le voleur de coeur”

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s