Science fiction / Fantasy, Young adult

Effacée

51J-Z-f0REL._SX335_BO1,204,203,200_Titre: Effacée (VO: Slated)

Auteur: Teri Terry

Éditeur: De la martinière jeunesse (2013), France loisirs (2015)

Genre: science fiction /

Saga: Premier tome d’une trilogie

 

4ème de couverture:

Condamnée à avoir la mémoire effacée pour un crime dont elle ignore tout, Kyla part en quête de son passé.
2054. Les criminels de moins de 16 ans sont hospitalisés, leur mémoire effacée, leur agressivité gommée et leur béatitude renforcée. Ils doivent repartir de zéro, contrôlés par un appareil greffé sur leur bras.
Kyla, 16 ans, a ainsi été «réinitialisée» et doit tout réapprendre sous le contrôle sévère de ses nouveaux parents adoptifs. Malgré son effacement, elle fait d’étranges cauchemars et se découvre des aptitudes qu’elle ne devrait plus avoir. Comme si son passé s’obstinait à remonter à la surface…
Contrairement à la plupart des Effacés, Kyla est moins encline à l’obéissance, semble être capable de supporter des situations violentes et lorsque des lycéens commencent à disparaître, elle s’interroge…
Avec l’aide de Ben, effacé, lui aussi, elle décide de tenter de comprendre mais cela s’avère plus difficile que prévu. Et Kyla n’est pas certaine de vouloir assumer ce passé qu’elle sent progressivement revenir à elle…

Mon Avis:

Je vais commencer par remercier France loisirs puisqu’il s’agit de mon premier partenariat avec eux. Ce titre, de même que sa couverture m’a de suite intriguée. Le résumé, lui, a fait le reste. J’ai avalé en quelques heures ce roman de 380 pages.
Nous sommes donc un futur proche. Les années 2050. Et en ce temps là, il a été décidé que les jeunes criminels, seraient reprogrammés. En fait ils sont hospitalisés, on efface leur mémoire de A à Z, leur agressivité est également inhibée et les voilà repartis à zéro. Ils vont être adoptés par des familles chargées de tout leur réapprendre. Enfin un petit appareil à leur bras est censé les contrôler… Ils deviennent tout mignons, beaux et gentils, Vive la technologie moi je dis. Mais enfin, ça c’est la théorie. Parce que en pratique, il y a Kyla.
Notre jeune héroïne est donc une effacée dont on va suivre l’adaptation. Elle est en proie à des cauchemars étranges dés l’hôpital. Mais cela n’empêche pas une famille de l’adopter. La voilà a présent dotée de deux parents et une grande soeur, Amy, effacée elle aussi. Mais très vite elle se sent différente des autres. Kyla n’est pas aussi docile que tout ceux qui sont passé par l’effacement, elle se pose des questions et ses rêves semblent trop réels. Possédant un don pour le dessin elle s’obstine pourtant à cacher des choses comme si,inconsciemment, elle savait qu’elle ne devait pas tout dévoiler d’elle. D’un autre coté, il y a Ben… Lui aussi est effacé et Kyla l’aime beaucoup. Il est certes béat, mais parfois il a des comportements qui les rapproche. Ils leur restent à choisir entre leur vie d’effacé ou creuser pour découvrir leur passé, ainsi que, peut être des vérités cachées.
La lecture de ce livre se fait rapidement car même si l’action n’est pas omniprésente, nous n’en savons guère plus que l’héroïne et comme elle, nous devenons rapidement avides d’informations. Les différences entre Kyla et les autres effacés sautent aux yeux, ce qui me fait encore me poser des questions, même après lecture puisque ce n’est que le premier tome d’une trilogie. Le mystère ne fait que s’épaissir, chapitre après chapitre et les rares révélations grappillées m’ont laissée sur ma faim… Je veux connaître davantage Kyla, Ben, Amy, les parents… bref l’auteur m’a torturée. C’est bien écrit, parfait pour ménager du suspens,… en résumé il me faut la suite.
J’oubliais qu’il y a aussi beaucoup de sentiments dans cette aventure un peu folle. Rares sont les moments de rire mais le doute, la tristesse, l’amour, la tolérance,… sont mis en avant, ce qui renforce l’intrigue, lui donnent une profondeur et un réalisme qui donnent beaucoup de charme au roman.
A lire si : réfléchir ne vous dérange pas, vous aimez le suspens, l’aventure et les quêtes de soi même, vous avez apprécié : Digitale, sentiment 26,…
A éviter si: vous souhaiter une lecture légère, vous n’aimer pas les romans où les émotions des personnages sont contrôlées.
barre 5

2 thoughts on “Effacée”

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s