Romance, Young adult

Le Syndrome du papillon

le_syndrome_du_papillon_hd

Titre: Le syndrome du papillon

Auteur: Maxence Fermine

Éditeur: Michel Lafon

Genre: Romance/Tranche de vie

Parution : 13/10/2016

 

 

4ème de couverture

Hugo Mars, 17 ans, n’est pas un garçon comme les autres. Atteint d’un mal étrange, le syndrome du papillon, il est interné en hôpital psychiatrique.

Mais la vie est parfois surprenante. Car c’est là qu’il fait la plus belle rencontre de son existence. Celle de Morgane Saint-James, une jeune fille aux cheveux roux et aux yeux verts, gothique et lunaire…

Hugo tombe aussitôt sous son charme. Jusqu’à ce que la jeune fille disparaisse…

Mon Avis

Comme ce livre est un SP, je vais commencer par remercier les éditions Michel Lafon pour cette  découverte. Le titre, puis le résumé, m’ont attiré bien que je ne m’attendais pas tout à fait à ce que j’ai lu.

Hugo est un jeune de 17ans, et aussi notre narrateur. Il nous ressemble, à vous comme à moi, seulement il a un petit problème dont il va découvrir l’existence. Le syndrome du papillon. Et c’est pour avoir attenté à sa vie qu’il est envoyé en hôpital psychiatrique. Jusque là, ça va, encore que vu la façon dont il a fait ça… j’ai du mal à comprendre pourquoi il a atterri si rapidement en HP. Bref. Là bas ce n’est pas la vie rêvée évidemment, et la seule distraction d’Hugo, c’est le parc de l’hôpital dans lequel il va souvent marcher. C’est ici qu’il fera la rencontre de Morgane, une jeune fille qu’on pourrait qualifier de « perdue dans son monde » ou encore » accro aux génies ». Il s’avère qu’elle aussi possède un syndrome mais je vous laisse découvrir lequel. Hugo en tombe amoureux dés la première rencontre…

Et là… on commence à traîner en longueur. Déjà, la personnalité de Morgane m’a fait grincer des dents (trop clichée). Ensuite eh bien… Hugo hésite sur ses sentiments, il nous parle un peu de sa vie, des livres qu’il lit, et de Morgane… Alors je me doute qu’un hôpital psy ce n’est pas l’endroit le plus gai du monde, mais là… ça dure à n’en pas finir. Le point positif, c’est l’évolution du personnage. Tout en douceur, il va changer. Sans même s’en rendre vraiment compte. Encore que… ce soit un peu exagéré de mon avis.

A partir du moment où Morgane disparaît, pour moi, ça part en cacahuète complet. Bien sur, Hugo va tout faire pour la retrouver puisqu’il en est éperdument amoureux. Je n’ai pas saisi l’utilité d’un tel remue ménage et encore moins la suite des événements. Et après avoir eu ma dose de romance un peu lente, j’ai bien décroché. Oui il y a de belles valeurs par ci par là, c’est bien écrit je n’irais pas le nier, néanmoins, cela manque de profondeur, de recherches aussi je pense, et d’une intrigue qui aurait pu être bien mieux traitée.

Je suis donc déçue de ma lecture. j’en attendais peut être trop ? possible. Et je n’adhère pas toujours à la romance c’est vrai aussi. Je pense également que parfois, connaitre l’univers ou certaines choses vécues par les personnages n’aide pas car forcément, il sera plus difficile d’être « clément » envers l’auteur.

kinou déçu

3 thoughts on “Le Syndrome du papillon”

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s