Guerre, Témoignage/biographie

Ma grand-mère, cette jeune polonaise morte à Auschwitz

couv-ma-grand-mere-morte-a-aushwitz

Titre: Ma grand-mère, cette jeune polonaise morte à Auschwitz

Auteur: Dominique Delescaille

Éditeur: Jourdan

Parution: Aout 2016

Genre: Témoignage/biographie

 

4ème de couverture

Liliane Demeuter a 12 ans et évolue depuis toujours dans une famille aimante et bienveillante. Accompagnée de celle qu’elle croyait être sa mère, Liliane signe ses papiers d’identité pour la première fois et y découvre avec effarement sa véritable identité : Louise Lewkowitz.
« Ta mère ne viendra jamais te chercher », obtient-elle comme unique réponse à ses nombreuses interrogations. Liliane se sent alors comme une étrangère parmi les siens, souffre en silence.
Elle a été abandonnée par sa mère et ne sait rien d’elle…
Ce n’est que bien des années plus tard que Dominique, sa fille, journaliste, décide de mener l’enquête qui permettra à Liliane de découvrir le visage de sa mère, pour la première fois, à l’âge de 68 ans.
Une enquête bouleversante dans les méandres de la Seconde Guerre mondiale.

Mon Avis

Je remercie Babelio et sa masse critique spéciale qui m’a permis de découvrir ce témoignage émouvant, raconté par la petite fille d’une jeune femme juive.

Je ne vais pas révéler le contenu de cet ouvrage, le résumé et la page de couverture en disent largement assez. Mettons simplement les choses dans leur contexte. Nous sommes dans les années 1990-2000, et l’auteur, qui est journaliste, décide d’en apprendre davantage sur les origines de sa maman, qui a sois disant été abandonnée, et de ce fait, sur ses grands parents. Ses recherches vont prendre beaucoup de temps, et je ne peux que louer la patience et la détermination de Dominique Delescaille.

A lire, c’est assez… compliqué je dirais faute de trouver un meilleur terme. En effet, il n’y a pas vraiment d’histoire continue. L’auteur évoque parfois des souvenirs de sa mère enfant, adolescente ou autre, puis revient sur des recherches qu’elle a entreprit avant de repartir dans le passé le temps d’une anecdote. Pas toujours facile à suivre mais on s’y fait. Egalement, beaucoup de surnoms sont utilisés par l’auteur et parfois j’ai eu vraiment du mal à retrouver qui était qui. On voit qu’elle a écrit selon son coeur, selon ses pensées. Mais à vrai dire cela ne m’a pas dérangé. j’ai vraiment apprécié ses efforts déployés, et tout ce qui en a résulté pour sa mère. Ce n’est pas vraiment un récit de guerre, mais plutôt de recherche d’identité qui s’est vu compliqué de part la guerre qui a tout remis en cause.

A lire pour approfondir des connaissance sur cette période que fut la seconde guerre mondiale, et découvrir l’histoire d’une femme qui ne verra le visage de sa mère pour la première fois qu’à 68 ans grâce aux recherches acharnées de sa fille.

 

 

2 thoughts on “Ma grand-mère, cette jeune polonaise morte à Auschwitz”

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s