Adulte, Science fiction / Fantasy, Young adult

Gone 1 à 3 (Abandon de série…)

Titre : Gone

Auteur: Michael Grant

Éditeur: Pocket Jeunesse

Parution: 2009 à 2013

Genre: Science fiction / fantastique

Saga: Gone (6 tomes)

4ème de couverture du tome 1

IMAGINEZ… En plein cours d’histoire, ils sont en train de prendre des notes quand tout à coup… plus de professeur ! Affolés, ils sortent de classe et se rendent compte qu’il n’y a plus aucun adulte. Comme s’ils étaient évaporés. En fait, tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser… Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d’euphorie, les enfants doivent maintenant s’organiser pour survivre. Qui va s’occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence ! Sam devient malgré lui l’un des responsables de l’organisation mais, bien vite, il va devoir affronter d’autres chefs de bandes, aux idées beaucoup plus sombres..

Mon Avis

Alors pour commencer, il est hors de question de vous spoiler, donc si mon avis va concerner l’ensemble des tomes que j’ai lu, les informations provenant des livres ne seront que celles du tome 1. 

Une fois n’est pas coutume, les best seller sont adorés ou parfois… pas franchement aimés. C’est mon cas pour la série Gone. J’avais lu le tome 1 à sa sortie, il ne m’avait pas franchement emballé. On me l’a vivement conseillé de nouveau il y a peu, j’ai donc essayé, sans beaucoup plus de succès malheureusement. Au terme du troisième tome, j’abandonne, ne prenant plus aucun plaisir dans ma lecture.

L’intrigue de départ est sympathique, ce qui m’avait attiré. Les adultes et ados de plus de 15 ans disparaissent d’un coup, en plein milieu de journée. Pour les enfants de Perdido Beach c’est… compliqué. Si les plus grands peuvent se sentir grisés au départ, ils vont vite déchanter. En effet, il faut s’occuper des plus petits, voire bébés, mais aussi déterminer comment survivre, et si ce qui arrive est isolé ou plus étendu. Ils vont vite découvrir qu’ils sont enfermés dans une sorte de dôme qui s’étend sur une trentaine de kilomètres. Impossible d’en sortir. Il faut donc s’organiser. Or des bandes commencent déjà à se former, et des pouvoirs étranges à faire leur apparition…

Oui tout cela est fort intéressant de mon point de vue, d’ailleurs les personnages aussi, je me suis attachée à beaucoup. Il y a Sam, le « héros » qui possède un pouvoir qu’il ne comprend pas et va devoir malgré lui prendre de graves décisions. Astrid le petit génie et son petit frère Pete qui est autiste sévère. Mary qui prend en charge la lourde tâche de s’occuper de la crêche… Edilio au grand coeur, Mais aussi Caine qui veut le pouvoir absolu et ses acolytes Diana et Drake. Et tant d’autres. Certains sont davantage développés que d’autres mais le tout reste agréable, et ce jusque la fin du premier tome, de mon point de vue.

Mais alors ? Qu’est ce qui a bugué ? clairement, c’est à partir du second tome. Le style de l’auteur auquel je trouvais déjà parfois des longueurs, je n’y ai pas adhéré. En fait ce n’est même pas que cela, c’est aussi tout ce qu’il rajoute, inflige, comme avec sadisme, aux héros. Bien sur tout ne peut pas être rose, mais pour moi ça va trop loin. C’est malsain, et fait davantage penser à de l’horreur par moment qu’à autre chose. On peut torturer physiquement et psychologiquement ses personnages mais pas… comme ça. Et de plus en plus ! il n’y a jamais de positif, pas plus d’une page, que déjà le mal reprend ses droits. On rajoute des couches, encore et encore. Alors oui j’aime l’action, j’aime être émue, mais là… j’ai juste été dégoûtée. Je ne peux pas en dire plus, sous peine de spoiler, néanmoins je suis très déçue.

Je rajouterai simplement que la série n’est pas à mettre entre les mains des plus jeunes. 14 ans c’est le minimum pour moi.

kinou déçu

2 thoughts on “Gone 1 à 3 (Abandon de série…)”

  1. Ces romans ne me faisais déjà pas très envie à la base et ta chronique me convainc définitivement de ne pas me lancer dans sa lecture … J’ai lu plusieurs romans qui traitent d’ado qui se retrouvent sans adulte donc à force je risque de ne plus y trouver beaucoup d’originalité ^^

    J'aime

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s