Adulte, Drame, Guerre, Romance

La promesse à Elise

la-promesse-a-elise

Titre: La promesse à Elise

Auteur: Christian Laborie

Éditeur: France loisirs

Parution: décembre 2016

Genre: Guerre/Drame/Romance

Pages: 557

4ème de couverture

Saint-Jean-du-Gard, 1955. La Seconde Guerre mondiale, si proche encore, si chargée de secrets et de passions, continue de résonner…
Pour Adèle, jeune institutrice, Élise est une élève pas comme les autres, muette et élevée par une mère seule, ô combien mystérieuse. Très attachée à la petite fille, Adèle devient sa confidente : à travers son journal intime, Élise lui dévoile les blessures de son passé.
Pourquoi s’est-elle condamnée au silence ?

Mon Avis

J’ai été de suite touchée de part le résumé de ce roman d’après guerre, aussi je remercie les éditions France loisirs de m’avoir permis de le lire. Je ne m’attendais même pas à autant l’apprécier. Car ce qui a commencé par une agréable lecture est devenu un véritable coup de coeur.

A Saint Jean du Gard (nulle en géo j’ai même vérifié où c’était …), une nouvelle institutrice débarque. Elle n’est pas d’ici, et en cette année 1955 les gens sont encore méfiants. La guerre est dans toutes les têtes. Ce n’est pas cela qui arrêtera Adèle, optimiste en toute chose et amoureuse de son métier. Dans sa classe, elle remarque vite Elise, une petite fille muette dont personne ne sait grand chose. Elle est arrivée voilà quelques années avec sa mère, que personne ne voit jamais car assez recluse chez elle. Intriguée, car malgré son handicap Elise est au même niveau que les autres, l’institutrice voudrait discuter avec cette mère absente. Ce sera par l’intermédiaire de l’enfant à  qui elle va montrer son amour et son intérêt, qu’elle va pouvoir rencontrer l’adulte. Et voilà, alors que l’institutrice essaie d’apprivoiser la mère, qu’Elise lui confie son journal intime dans lequel elle lui révèle son passé, ses souvenirs. Quelles blessures peuvent bien se cacher dans une si jeune enfant ? Pourquoi vit elle seule avec sa mère et quelle est la raison du mutisme de celle ci ? Autant de questions auxquelles nous allons faire face.

Et voilà, après un début que… je dois bien avouer j’ai trouvé un peu long, je me suis lancée corps et âme avec Adèle, dans ses recherches. L’institutrice curieuse ne cherche que le bien de son élève et reste à sa place, même si on sent bien qu’elle aimerait forcer un peu les choses.  Elise est une enfant particulièrement attachante et très courageuse au vu de ce que nous allons apprendre. Je suis toujours admirative de ces jeunes qui nous donnent de telles leçons. La maman quant à elle, était autrefois plutôt ressemblante à Adèle. A présent elle n’est qu’une ombre qui a clairement besoin d’aide. Bien d’autres personnages importants croiseront notre route mais hors de question de vous spoiler. Sachez seulement qu’ils ne sont pas là par hasard.

Et de notre coté, nous allons vite nous retrouver plongés dans la France occupée, la collaboration de certains, l’horreur de l’occupation, et la résistance. Toute une partie de cette guerre que nous connaissons assez mal mine de rien, sauf quelques événements marquants. L’après guerre également, qui a effectivement apportée la paix mais aussi son lot d’injustices. Ce n’est pas quelque chose à laquelle nous pensons tous les jours. Surtout que la seconde guerre rappelle surtout les massacres. Peu la vie qui tournait pendant ce temps là. Ne vous inquiétez pas, il y a très souvent des retours au présent pour souffler, et assimiler ce que l’on vient de découvrir. Ce sont des parties plus légères bien souvent.

Je n’ai pas vraiment de mots pour décrire mon ressenti lors de ma lecture. Il y a eu de tout, un mélange d’émotions qui n’arrêtait pas de s’entremêler, mais ce qui m’a le plus marqué, c’est mon insatiable envie d’en savoir davantage. Une fois immergée dans cette histoire touchante ou les valeurs et émotions possèdent la plus grande place, je n’ai plus pu la quitter. Il me fallait savoir ce qui était arrivé à Elise et à sa maman. Mais aussi pourquoi d’horribles préjugés régnaient à cette époque, comment nous en étions arrivés là alors que la guerre était à présent terminée. Et l’auteur, que je connaissais de nom, n’a pas son pareil pour placer ses lecteurs dans un sentiment d’attente, de suspens. Les pièces du puzzle se mettent lentement en place et les fausses pistes ne nous sont pas épargnées à mon plus grand bonheur !

En résumé, je suis tombée sous le charme. J’aime apprendre toujours plus sur l’histoire et particulièrement le vécu des gens selon les époques. J’adore ce qui concerne les enfants, et la recherche de mémoire. J’ai donc logiquement été captivée par ce roman qui m’a énormément remuée. Un coup de coeur, pour ces personnages profonds, cette histoire qui sort du lot,… Tout.

kinou cpt gaga

1 thought on “La promesse à Elise”

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s