Dystopie, Science fiction / Fantasy, Young adult

Le fer au coeur

51s5idy0GHL._SX195_Titre: Le fer au coeur

Auteur: Johan Heliot

Éditeur: Gulf stream (collection électrogène)

Parution: 20/04/2017

Genre: Science fiction/dystopie

Pages: 288

 

4ème de couverture

Punie et brisée pour avoir bravé le regard d’un défenseur de la Vertu, la jeune Maïan est envoyée dans les tréfonds de la Ville-Basse pour y expier sa faute. C’est au coeur de ce purgatoire de vapeur dont personne ne revient jamais qu’elle rencontre Leonardo, un étudiant condamné pour avoir laissé libre cours à son imagination en créant des machines fabuleuses. Avec l’aide de Volco et Lanaé, deux habitants de la ville souterraine, Maïan et Leonardo tentent d’unir leurs forces pour survivre.
Mais dans ces entrailles nauséabondes où les âmes sont corrompues à force d’être opprimées, il est difficile pour ces épris de justice d’accorder leurs ambitions…

Mon Avis

J’ai reçu ce livre dans le cadre de la box « mille et uns livres ». Sur le thème de la rébellion. C’est la couverture qui a attiré mon oeil en manque de lecture. Une dystopie en un seul tome, ça change, et puis je ne pouvais pas passer à coté d’un roman avec une « lanaé ». (ne pas chercher à comprendre^^)

Alors, plongeons nous dans l’univers de Maïan et Leonardo, deux habitants de la cité qui ne se connaissent pas. Cette ville est régie par le culte du père (une sorte de divinité), et les dévots sont ses porte paroles. Il faut protéger la Vertu et pour cela des règles très strictes sont en place, ne laissant guère de choix aux habitants. Pas de technologie, pas d’exploration, les femmes ne sortent que les cheveux  couverts…. et j’en passe. Toute personne qui enfreint une loi se retrouve jugée, torturée, tuée ou exilée dans la ville basse, c’est à dire les souterrains. Tout au long du roman règne une atmosphère oppressante et angoissante fort bien entretenue par l’auteur.

Nos deux protagonistes vont donc se retrouver dans la ville basse. Maïan pour avoir violer une règle stupide, et Leonardo plus ou moins volontairement, après s’être fait prendre avec ses recherches sur les machines. Il va vite se retrouver adopté par Volco, un vieil homme bourru grâce auquel il se fera une place dans ce monde peu enviable. Réservé et intelligent, il désire aider les autres grâce aux machines. Maïan, quant à elle, punie sévèrement par les dévots, se retrouve en ville basse sans plus pouvoir bouger. Son corps ne fonctionne plus. Recueillie par l’intrigante Lanaé, elle possède un fort caractère, déterminée et vengeresse. Il y a d’ailleurs des moments où je l’aurais bien remise en place la demoiselle ! On est loin des clichés habituels des personnages young adult.

L’auteur nous offre ici des relations vraiment différentes entre ses personnages, chose que j’ai énormément appréciée. Il est d’ailleurs mis en avant l’entraide et le pardon, davantage que l’amitié ou l’amour… on sort vraiment de l’ordinaire, ce qui m’a conquise. L’action, sans être omniprésente, est sous entendue, car bien des secrets planent autour de la ville basse et de ses habitants. une rébellion ? Quel rôle nos deux jeunes protagonistes pourraient ils y jouer ? quels sont les secrets de cette cité si glauque ?

Ne vous attendez pas à les découvrir tout seuls… autre point super intéressant, il nous faudra patienter, analyser les informations, et contrôler nos émotions pour parvenir à comprendre ce que tout cela cache. Il faudra attendre la fin du roman pour voir tous les mystères éclaircis. Et personnellement j’ai ouvert des yeux ronds comme des soucoupes. Je ne m’attendais pas du tout à cela… j’ai totalement adhéré et pleins de petits détails de ma lecture me sont revenus en mémoire.  Une magnifique idée donc, de la part de Johan Héliot pour la fin de son histoire. Vous n’en saurez pas plus^^

Le seul « problème », c’est qu’on a du mal à quitter cette ambiance, ces personnages, leurs valeurs, leur rage de s’en sortir… C’était vraiment très prenant, bien plus que je ne l’aurais pensé au départ. Si seulement il pouvait y avoir une suite ! Bien que je sache que c’est impossible, me détacher du roman à été compliqué.

Un vrai coup de coeur donc, que je ne peux que vous conseiller, sortez des sentiers battus, immergez vous dans le fer au coeur, lancez vous dans cette aventure mystérieuse et oppressante et laissez vous guider…

kinou cpt gaga

3 thoughts on “Le fer au coeur”

  1. mon premier commentaire étant parti par erreur, je viens vous remercier pour votre avis sur ce livre que je suis en train de lire, vous m’encouragez à poursuivre la lecture, après avoir découvert hier votre site, continuez, merci, Annie

    Aimé par 1 personne

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s