Science fiction / Fantasy, Young adult

New life 1, le commencement

couv3549377Titre: New life, Le commencement

Auteur: Stephanie Hodier

Éditeur: Auto édité

Genre: Science fiction

Pages: 152

 

4ème de couverture

Cory est une jeune femme à priori comme toutes les autres jusqu’au jour où elle se réveille à l’hôpital. Perdue, ignorant son identité, elle fait alors le rencontre de Loukas et Cerise, deux jeunes avec qui elle se liera d’amitié. A la recherche de son passé, l’amitié se renforcera-t-elle ou sera-t-elle confrontée à des manipulations insensées ? Quand tout bascule et que le virtuel se mélange au réel, comment distinguer le vrai du faux ? Bienvenue dans New Life! Si tant est que vous en sortiez indemne …

Mon Avis

Je vais commencer par les traditionnels remerciements. Merci donc à l’auteur de m’avoir permis de lire son livre. J’ajouterais que je trouve la couverture magnifique et très représentative de l’oeuvre.

Le synopsis n’indique pas vraiment le début du roman ce qui m’a un peu dérangée mais c’est très léger. En fait on commence par rencontrer Cerise et Loukas, un jeune couple passionné par l’informatique et la robotique. Ils ont crée ce qu’ils appellent « l’alpha ». Mais cette expérience va se solder par un échec avec des conséquences plutôt ennuyantes.
Et c’est là que nous passons à l’hôpital où se réveille Cory, une jeune femme qui ne garde aucun souvenir de sa vie passée. Elle va se lier d’amitié avec Cerise et Loukas qui vont lui réapprendre à vivre. Mais bientôt Cory va découvrir que tout ce qu’elle croit acquis n’est pas ce qu’il semble être… dés lors foule de questions… amitiés remises en cause, virtuel et réel emmêles, comment s’y retrouver ?

L’intrigue est vraiment sympathique et originale, il y a beaucoup d’action, de rebondissements, et on s’attache facilement à Cory. Elle est tellement simple, calme, naïve et douce. Elle est fort bien représentée. Loukas et Cerise sont très difficiles à cerner jusqu’à la toute fin de l’histoire, je n’ai donc accroché à aucun d’eux. Il faut savoir que l’on va connaître alternativement les pensées de chaque personnage. Ils sont tour à tour narrateurs et nous lecteurs sommes omniscients. Ce que j’ai trouvé dommage car il est ainsi beaucoup trop facile de comprendre le fin mot de l’intrigue et donc d’aller plus vite que Cory dans son raisonnement.

Ce n’est pas facile d’écrire ce genre de chronique car, j’ai tout de même été déçue de certaines choses. Tout d’abord ce style d’écriture avec chaque personnages qui nous livre ses pensées, et puis surtout le manque de profondeur dans l’intrigue. Il y a très peu d’explications, de descriptions, les sentiments comme les actions sont effleurés… Tout s’enchaîne trop rapidement, on dispose vraiment du minimum et pour moi, ce n’est pas assez. Pour un livre destiné à la jeunesse je ne dirais rien. Mais là… on manque de construction, d’avancement progressif, ça donne une l’impression d’une oeuvre presque bâclée. Il y a de très bons éléments mais ils ne sont pas exploités, et c’est dommage car cela rend la lecture fade. Voilà pour moi le gros point noir de ce roman. Après il y a bien quelques coquilles mais elles ne gênent pas la lecture. Non vraiment le fond n’est pas assez travaillé, du moins de mon avis hein ^^

Je suis donc perplexe. Je proposerai ce livre à un public jeunesse personnellement, qui a moins d’attentes et avec lequel un roman plein d’action tel que celui ci serait certainement apprécié.  Ou alors je proposerai à l’auteur de le retravailler, en exploitant tout le potentiel de ses idées ^^ De mon coté je n’ai pas pu en profiter réellement et je garde cette impression d’une oeuvre « pas finie ».

kinou mitigé

2 réflexions au sujet de “New life 1, le commencement”

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s