Chroniques romans, Jeunesse (-12ans)

Conte d’Ocitarina

images

Titre: Conte d’Ocitarina

Auteur: Zélie Jumel

Illustrateur: Corentin Lecorsier

Editeur: évidence editions

Genre: jeunesse, adapté à la dyslexie

Pages: 232

 

4ème de couverture

Jeanne est une coquette princesse de 17 ans du royaume d’Ocitarina.
L’Ocitarine est un fruit miraculeux est très convoité.
Jeanne est l’Héritière, mais une grande charge repose sur ses épaules.
Néanmoins, une menace approche.

Trouvera-t-elle qui lui veut du mal avant qu’il ne soit trop tard ?
Trouvera-t-elle autre chose ? L’amitié, l’amour ?

Les apparences sont parfois trompeuses.
La princesse doit faire très attention…

Mon Avis

J’ai acheté ce livre au format Kindle sur Amazon déjà parce que l’histoire me plaisait mais aussi car je voulais le lire avec un jeune garçon dyslexique. La couverture est très belle, même si je dois bien avouer que le jeune homme lui ne l’a pas fortement appréciée.

Nous voici donc dans le royaume d’Ocitarina, où la princesse Jeanne (le jeune garçon intervient pour me dire que ça fait pas princesse mais dame âgée), 17ans, s’ennuie. En effet si elle aime son rôle, ses robes faites sur mesure à son goût par son tailleur,… elle cherche l’aventure. Elle aimerait voyager et rêve donc de fuir ce chateau qui est un peu une prison. Il faut dire qu’il ne lui reste que son père, et qu’elle est héritière unique. Un poids lourd sur ses épaules. Et puis… il faudrait qu’elle songe mariage. Tant de choses encore loin de ses pensées d’adolescente. Malheureusement, une menace se profile. On voudrait la tuer, et s’emparer ainsi du royaume de son père. Mais qui ? Pourquoi ? et comment ? La princesse va devoir redoubler de vigilance et apprendre plus vite que les autres jeunes filles de son âge.

Le décor est planté là. Jeanne, notre princesse est coquette, très jolie, pleine de compassion mais assez naïve. Elle a grandit dans du coton et elle va beaucoup évoluer dans ce roman. Son père est très protecteur, il n’a plus qu’elle sur cette terre. Nous rencontrons aussi Maître Paul le nouveau maître tailleur de Jeanne qui ne la laisse pas indifférente. Il a l’air gentil et serviable. Et enfin le sergent Hector Robwood qui va devenir le garde du corps personnel de Jeanne. Il est attentionné, doux et lui aussi va perturber le coeur de la princesse. Amitié ? Amour ? A voir… (comme dirait le jeune garçon lecteur, c’est pas le plus important ça !)

J’ai beaucoup apprécié cette sympathique intrigue dont j’ai malheureusement trouvé trop vite la solution. Bon en même temps c’est destiné à la jeunesse et le jeune en question lui, n’avait rien vu jusqu’à la fin donc le but est atteint. L’auteur accorde histoire d’amitié, valeurs humaine et aventure adaptée aux enfants. Avec du suspens, un méchant, plusieurs candidats à ce poste et une fin qui surprendra donc les lecteurs ! Nous, lecteurs, connaissons des pensées de chacun des personnages, bien que pas toutes, mais nous sommes placés en tant que spectateurs, libres de s’attacher aux personnages. Le jeune garçon s’est prit d’affection pour Hector car je cite « il est un peu timide comme moi ».

On trouve dans ce court roman, de très belles illustrations qui aident à la compréhension de l’histoire et « cassent » un peu ces pages pleines de mots qui peuvent effrayer les jeunes lecteurs. Egalement, il y a beaucoup de définitions pour les mots peu communs que l’on rencontre tout au long du roman. On comprend donc pourquoi la lecture est facilitée pour les enfants dyslexiques. Le style de l’auteur est facile à suivre, pas de fioritures ou de descriptions à rallonge, on va a l’essentiel tout en préservant tout ce qu’il nous faut pour comprendre, et apprendre plein de choses. Par contre, au niveau âge, je l’aurais classé 10-12ans, voire 9-11ans. Disons que l’intrigue intéressera plus des lecteurs de ces âges là je pense. Après tout dépend de l’enfant.

En résumé, une pépite pour les jeunes qui ont du mal à lire, peut être quelques fautes de syntaxe mais très peu. Je le conseille à tous les parents pour lire avec leurs enfants. (C’est plus pour les filles ajoute mon jeune lecteur). Nous avons passé un super moment avec Jeanne et personnellement je suivrai cet auteur !

kinou cpt gaga

2 réflexions au sujet de “Conte d’Ocitarina”

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s