Chroniques romans, Drame, Romance, Tranche de vie, Young adult

Un coeur pour deux

cvt_un-coeur-pour-deux_332

Titre: Un coeur pour deux

Auteur: Shivaun Plozza

Editeur: Michel lafon

Genre: Romance, Drame, Young adult

Parution Janvier 2019

4ème de couverture

« Je m’appelle Marlowe, j’ai 17 ans, et depuis que j’ai reçu le nouveau coeur qui bat dans ma poitrine, je ne cesse de me poser la question : à qui appartenait-il? »

Alors qu’elle tente de retrouver la famille de son donneur, la jeune fille doit en plus jongler entre ses sentiments naissants pour l’apprenti boucher, sa mère vegan et le reste du monde qui la prend soit pour une miraculée, soit pour le monstre de Frankenstein.

Découvrira-t-elle en chemin pour quoi ce nouveau coeur bat vraiment ?

Mon Avis

Merci aux éditions Michel lafon pour l’envoi de ce livre qui me semblait prometteur au vu des critiques et du résumé. Malheureusement, pour moi c’était plutôt un mauvais moment pour le lire ou pas le bon livre pour ce sujet je ne sais pas vraiment…

Nous entrons donc dans la vie de Marlowe, qui a 17ans et qui a reçu un nouveau coeur. C’est pour elle source de beaucoup de d’interrogations, de remise en question aussi. Elle désirerai connaître la famille du donneur, savoir qui il était, bref… Il lui faut aussi retourner au lycée après un an d’absence, affronter les regards, les remarques.
C’est donc un sujet plutôt dur qu’on retrouve ici, avec tout ce qu’il peut impliquer pour une adolescente de cet âge.
Ajoutez à cela une mère vegan militante et aux idées… bien arrêtées, qui ouvre son propre magasin en face d’un boucher, Ainsi qu’un petit frère qui chaque jour se déguise en un nouveau personnage de son invention. Et enfin l’apprenti boucher d’en face qui agace au plus haut point Marlowe mais…Voilà.

Bon alors déjà j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire. Non pas à cause du sujet qui m’intéressait énormément mais plutôt à cause de tout ce qui tournait autour. La famille déjantée et assez incompréhensible dont on ne comprend pas les relations (mère fille) et l’apprenti boucher Léo agaçant mais… J’ai par contre énormément apprécié la nouvelle relation amicale entre notre héroïne et une de ses camarade de classe. Cela lui apportera beaucoup.

Marlowe a beau s’accrocher à sa volonté de trouver la famille de son donneur, j’ai trouvé que les moments plus humoristiques, ou quotidiens, gâchaient un peu la profondeur de ce besoin qu’elle a d’en savoir plus sur la personne grâce à qui elle est encore en vie. Je pense que je souhaitais un roman axé uniquement sur cela, et que du coup j’ai été déçue par les autres passages et je ne suis pas entrée dans le roman. Je suis restée sur la défensive, ce qui est dommage.

Malgré tout, la fin est belle, à tirer des larmes et la plume de l’auteur vraiment agréable. Je suis donc assez partagée pour cette lecture. Je pense que c’est avant tout un mauvais choix de ma part, et qu’il traite parfaitement bien le sujet tout en allégeant l’atmosphère avec humour et en intégrant la vie d’une jeune fille de cet âge.

kinou content 2 Kinou est un peu perdu… il a aimé mais a aussi été déçu…kinou mitigé

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s