Aventure, Chroniques romans, Science fiction / Fantasy, Young adult

Let the sky fall T1

41LJXaeLjXL._SX309_BO1,204,203,200_

Titre: Let the sky fall

Auteur: Shannon messenger

Éditeur: Lumen

Parution: 2015

Saga: Sky fall la trilogie

Genre: Fantasy/Fantastique

 

4ème de couverture

Personne ne s’explique que Vane Weston ait pu survivre, enfant, à l’ouragan qui a tué ses parents. À son réveil, étendu parmi les débris laissés par le passage de la tempête, il n’avait pas le moindre souvenir de son passé – à l’exception du beau visage d’une fillette ballotée par les vents. Malgré les années qui passent, elle rend de temps en temps visite en rêve au jeune homme, qui s’accroche à l’espoir qu’elle ne soit pas qu’un fantôme.

Il ne croit pas si bien dire. L’inconnue, Audra, est un être de chair et de sang, mais elle n’a rien d’humain. C’est une sylphe, une créature liée au vent, qu’elle sait manipuler pour voler dans les airs, transmettre des messages ou livrer bataille. Sa mission ? Le protéger. Malheureusement, l’histoire se répète : une maladresse et Audra révèle à leur pire ennemi l’existence de Vane. Celle qui vient peut-être de causer sa mort est aussi son seul espoir de survie : le jeune homme n’a que quelques jours pour comprendre qui il est vraiment ou c’est la mort qui l’attend.

Les nuages s’amassent à l’horizon, et un vent mauvais balaie les sables du désert… Survivront-ils à
l’orage qui se lève à l’horizon ?

Mon avis

Comme j’ai attaqué l’autre série en cours de Shannon Messenger (les gardiens des cités perdues), je me suis penchée sur ses précédentes parutions. Et hop, j’ai plongé dans Let the sky fall, qui me paraissait franchement sympa.

Nous faisons la connaissance de Vane (comment le prononcer d’ailleurs ? j’ai oscillé entre Vann et Veilln jusqu’à la fin xD), un adolescent comme les autres, si l’on fait exception d’un événement de son passé. Il a survécu à un ouragan alors qu’il était encore tout petit. Ses parents sont décédés lors de ce drame. Il ne se souvient de rien. Le seul fil conducteur le reliant à cette tragédie est une petite fille qu’il voit en rêve et qu’il croit parfois apercevoir en vrai également… Fantôme ou pas ? Nous apprendrons rapidement que non, Audra existe réellement. De plus il s’agit d’une sylphe, une amie du vent. Et elle a une mission. Protéger Vane du pire ennemi des Sylphes. Pourquoi ? Quelle est la relation entre Vane et ce peuple ? Et ce mystérieux ennemi ?

Tout va très vite en début de roman. Presque un peu trop à vrai dire. Disons qu’une fois l’ennemi averti de l’emplacement de Vane, il va devoir engranger beaucoup, beaucoup,…. d’informations. Les accepter, les comprendre et se préparer à… affronter quelque chose qui lui est inconnu. J’avoue j’ai trouvé ça un peu trop rapide. D’un autre coté, on est donc très vite dans l’action. Pas le temps de s’ennuyer, surtout que ignorants comme nous le sommes des sylphes, nous ne pouvons qu’aller de surprise en surprise. Je me suis donc faite à ce fonctionnement et j’ai plongé dans l’intrigue.

Coté personnages, c’est calme. Il y a Vane donc, le héros qui aimerait avoir une vie tranquille et se retrouve parachuté dans une histoire qui va vite devenir la sienne. J’ai énormément apprécié son évolution, pas trop rapide dans ce tome, assez réaliste.
Il y a ensuite Audra sa protectrice attitrée qui a le même âge que lui. Une sylphe au caractère bien triste et à qui il faudra du temps pour se dévoiler. Et puis il y aura Raiden l’ennemi. Et les autres Sylphes. Mais dans ce tome, on reste principalement sur nos deux protagonistes principaux.

Je crois que ce que j’ai le plus aimé, c’est l’univers des sylphes. La mythologie autour. A savoir qu’il n’y a pas qu’une seule « race » de sylphes mais plusieurs et qu’ils ont chacun leurs particularités. Et que, elles sont ici les seules créatures à exister en dehors des humains. C’est particulier car bien souvent, nous avons les autres créatures élémentaires associées. Ici, tout est concentré sur l’air. Et c’est vraiment une idée innovante, ça change et c’est vraiment bien exploité. J’en ai été agréablement surprise. Les sylphes ont vraiment la classe.

Par contre, je crois que j’ai eu plus de mal avec la mise en place de la relation Vane/Audra. Car qui dit peu de personnages, dit… qu’on parle énormément d’eux. Et parfois c’est long. Voire très long. Surtout quand on sait que la romance et moi… c’est plutôt l’ennui. Donc bon j’ai pris mon mal en patience à chaque fois, me doutant bien que le tout était nécessaire afin de pouvoir entrer dans le vif du sujet.

Enfin, l’écriture de l’auteur, Shannon messenger, est vraiment le bonus de ce roman. Elle est si fluide et agréable à lire ! On ne peut qu’avoir envie de continuer et ce même avec les pires défauts du monde. Ce qui heureusement n’est pas le cas. Mais tout ça pour dire que je suis vraiment addict à sa manière d’écrire. Je ne saurais précisément décrire pourquoi.

En résumé je crois que j’ai aimé cette plongée dans le monde de l’air, je l’ai même adorée, néanmoins je lui ai trouvé quelques défauts qui auraient pu mettre à mal ma lecture si l’auteur n’était pas aussi fluide, simple, et aux idées étonnantes. A la fin du roman, j’ai saisis le second tome avec comme l’idée d’enfin pouvoir en découdre. Et oui… la fin est frustrante comme souvent lors d’un premier tome.

kinou content 2

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s