album, Jeunesse (-12ans)

La princesse des Ménines (Album)

téléchargement (5)Titre: La princesse des Ménines

Auteur:  SOPHIE DE LA VILLEFROMOIT

Éditeur: Seuil Jeunesse (Collection  Quand le tableau s’anime)

Genre: Histoire, Art

 

4ème de couverture

un album inspiré d’une œuvre célèbre et un mini-livre documentaire pour découvrir les secrets du tableau. Lorsque Vélasquez peint Les Ménines, l’infante d’ Espagne est promise à la succession de son père sur le trône. Mais quand naît un petit frère, la voilà détrônée… L’auteur met en scène une infante jalouse qui, malgré son rang, finira par retrouver une part de son enfance.

Lire la suite « La princesse des Ménines (Album) »

album, Jeunesse (-12ans)

Le bois dormait

 

1507-1-2Titre: Le bois dormait

Auteur: Rebecca Dautremer

Éditeur: Sarbacane

Parution : Novembre 2016

Genre: Jeunesse/Album

 

 

4ème de couverture

Deux personnages, dont l’un semble un prince, s’engagent sur un chemin. Ils bavardent, remarquent un papillon, puis une grenouille, un lièvre, un éléphant… un cavalier – tous endormis. Pénétrant dans les faubourgs d’une ville, ils découvrent cette fois un enfant sur une balançoire, tout un orchestre, un balayeur, deux boxeurs, un roi et une reine – guère plus éveillés. Nul doute, nous sommes dans l’univers étrange de La Belle au bois dormant, mais sans les codes visuels habituels. Inutile de raconter le conte, tout le monde connaît. C’est plutôt l’occasion de jouer avec le lecteur (et le prince du début).

Lire la suite « Le bois dormait »

album, Jeunesse (-12ans)

La louve (album)

41lvdapkucl-_ac_ul320_sr252320_Titre: La louve

Auteur: Clémentine Beauvais

Illustrateur: Antoine Déprez

Éditeur: Alice Jeunesse

Genre: Album fantastique

Résumé

Ce matin enneigé, Lucie est malade quand Romane, sa meilleure amie, passe la chercher pour aller à l’école. Rien d’anormal jusqu’ici – il fait très froid, en ce moment. Mais sur la place du village elle apprend la vérité: la maladie de Lucie est le sortilège d’une louve. Car le père de Lucie a volé à la louve son louveteau, sa fille unique…

Qui rendra à la louve son louveteau pour sauver Lucie?

Mon avis

Je lis, grâce à mon mini frère, les livres qui font partis de la sélection du prix des incorruptibles. Et je dois dire que j’ai été agréablement surprise de trouver un album écrit par Clémentine Beauvais, auteur que j’ai pu découvrir dans « Comme des images« , « les petites reines« … Bref j’étais avide de voir ce que cet album allait donner.

Concernant l’histoire c’est assez simple. Lucie est malade, très malade. Or ce n’est pas une maladie ordinaire, c’est la louve qui l’a provoquée car le père de Lucie lui a prit son louveteau. Les villageois ont trois jours pour ramener le petit loup, sinon la petite mourra.Romane, sa meilleure amie, est bien décidée à tout faire pour que cela n’arrive pas. Pourtant que faire car le louveteau est bel et bien mort…

J’ai été envoûtée de suite de par les images, et l’ambiance du scénario. On entre directement dans le vif du sujet. Et si les adultes sont rapidement dépassés par les événements, les enfants eux, ne perdent jamais espoir ni courage. Romane, petite orpheline et héroïne de l’histoire m’a beaucoup émue. Qu’il est facile de se mettre dans sa peau et de souhaiter de tout coeur qu’elle réussisse à sauver Lucie ! Je n’en ai pas douté un instant même si j’ignorais comment cela allait finir. On sent de la détermination, et la répétition de certaines actions accentuent ce fait.

La fin de l’histoire m’a conquise. Certes ce n’est pas des plus scientifique mais il n’y a pas besoin d’explication dans un album pour enfant. Une grande part est laissée au fantastique, au rêve et à l’imagination. Pour moi il ne pouvait pas y avoir meilleure résolution.

Au niveau des illustrations, les traits sont doux, parfois légèrement flous avec seulement le nécessaire. On se concentre donc sur les éléments principaux et on joue sur le mystèrequi entoure ce village. écrits et images se marient à la perfection…

Vous l’aurez compris j’ai eu un beau coup de coeur pour cet album jeunesse qui est à la fois profond et fantastique, sans submerger les enfants avec une histoire lourde et compliquée. Il y a des leçons à tirer de ce livre, que l’on intègrent sans même s’en rendre compte, et j’ai passé un très bon moment. Je ne peux que le conseiller entre 8 et 11 ans les enfants vont adorer !

Oniria T1