Action, Jeunesse (-12ans), Policier / Thriller, Young adult

Shadow, les yeux de la nuit

9791090597570fs

Titre: Shadow, les yeux de la nuit

Auteur: Claude Merle

Éditeur: Bulles de savon

Pages: 300

Parution: Août 2016

 

4ème de couverture

Léo Langlois n’ est pas un adolescent comme les autres. Surdoué, il peut voir ce qui reste invisible pour la plupart des gens, en particulier les enquêteurs de la police. Ce don extraordinaire fait de lui un génial détective. Qu’ est-ce qui le différencie des autres ? Léo est aveugle. Loin d’ être un handicap, sa cécité développe sa perception dans tous les domaines et lui permet de résoudre les énigmes les plus indéchiffrables.

Mon Avis

Tout d’abord, un grand merci aux éditions Bulles de savon qui m’ont permis de découvrir ce livre qui fait partie de leur rentrée littéraire. J’avais déjà pu lire cet auteur par le passé et j’étais donc ravie de le retrouver pour une nouvelle aventure.

Léo, le héros de l’histoire, est un ado hors du commun. Déjà, il est surdoué et résout problèmes comme enquêtes avec une rapidité déconcertante. Il a même crée son propre site pour venir en aide aux autres. Et s’il n’y avait que cela… Car Léo est aveugle. Bien lourd handicap n’est ce pas ? Pas pour lui. Au contraire cela aiguise ses perceptions et il est capable de bien plus que nous autres, voyants. Voici donc la vie de notre héros, qui vit avec sa grand mère, sa mère étant morte et son père déclaré disparu. Seulement, la plus grande enquête de la vie de Léo, c’est de retrouver celui ci. Son modèle, son papa… Saura t’il se faire aider de la police afin de réaliser son rêve ?

L’intrigue est vraiment sympathique. Ce jeune homme aveugle mais bien plus intelligent que vous et moi va déployer des moyens insoupçonnés afin de retrouver son père. Il a également des amis plutôt disons inattendus mais géniaux. Il est donc solidement épaulé dans tout ce qu’il entreprend. Mais il va se retrouver embarqué dans bien plus que ce qu’il ne l’avait imaginé. Un vrai polar pour les jeunes, avec du suspens, de l’action et une immersion facile. L’écriture est fluide, et le tout est prenant, voire surprenant parfois. Pas trop long, il est idéal pour les petits lecteurs qui ne souhaitent pas lire un pavé et profiter pourtant d’une superbe histoire. J’ai vraiment adoré retrouver le style de l’auteur qui sait nous immerger avec facilité grâce à des personnages qui nous ressemblent.

En résumé, une lecture très plaisante qui n’était qu’un premier tome, j’ai donc hâte de continuer les aventures de Léo, héros pas tout à fait comme les autres, décalé mais attachant et plein de ressources ! A Partir de 12-13 ans, jusqu’à 99 ans^^

kinou-tt-heureux

 

Aventure, Jeunesse (-12ans)

La ligue des enfant extraordinaires

LA LIGUE DES ENFANTS EXTRA ORDINAIRES_DVLP 140x200_dos 19 mm_Rab

Titre: La ligue des enfants extraordinaires

Auteur: GITTY DANESHVARI

Éditeur Michel Lafon

Genre: jeunesse/ aventure

Parution: Juin 2016

 

 

4ème de couverture

« Quand les gens disent que “ les enfants sont l’avenir ”, ils ne pensent pas à moi. »

Jonathan Murray, 12 ans

Qu’est-ce que la Ligue des Enfants Ordinaires ? Eh bien, je suis ravi que vous me posiez la question. (Oh, vous n’avez rien demandé ? Vous l’auriez fait à un moment ou à un autre, et je déteste perdre mon temps.) Nous formons un réseau secret d’espions composé des enfants les plus quelconques du pays, ceux qu’on oublie complètement. Pourquoi des enfants banals ? Pourquoi pas des surdoués ? Ou des sportifs ? Ou des reines de beauté ? Parce que les gens n’oublient pas ces derniers, alors qu’ils nous oublient, nous. Et vous savez pourquoi ? Parce que nous nous fondons dans le décor. Nous évoluons dans l’angle mort du monde.

Lire la suite « La ligue des enfant extraordinaires »

Aventure, Jeunesse (-12ans)

Lola et la machine à laver le temps

couv-lola-et-la-machine-a-laver-le-temps-620x930

Titre: Lola et la machine à laver le temps

Auteur: Rolland Auda

Éditeur: Sarbacane (Pépix)

Parution: Mai 2016

Pages: 220

 

 

 

4ème de couverture

Lola, 10 ans, n’a jamais été une grande voyageuse. Pourtant, lorsque son chemin croise celui de Vassili et Moloï, deux inquiétants agents secrets, c’est dans une drôle de « machine à laver le temps » qu’elle fait son premier périple… HOP ! Directement envoyée en 1982, chez son papa qui avait, à l’époque, 10 ans : le même âge qu’elle ! ! !

Lire la suite « Lola et la machine à laver le temps »

Aventure, Guerre, Jeunesse (-12ans)

le foyer

imageTitre: Le foyer

Auteur: Jan Thirion

Éditeur: Editions du Jasmin

Parution: Mars 2016

Genre: jeunesse

 

 

4ème de couverture

Vietnam, septembre 1945. Alors que Jean Blanchemain, un jeune Français paralysé des deux jambes, s’apprête à intégrer un établissement spécialisé à Saigon, il voit sa vie basculer par la découverte d’un livre magique. Celui-ci lui donne chaque nuit la possibilité de marcher pour quelques minutes ou quelques heures. Mais ce pouvoir a des conséquences inattendues : Jean se retrouve entraîné dans des aventures périlleuse aux côtés de Lan, une Vietnamienne révolutionnaire, et doit protéger le livre qui semble attirer de nombreuses convoitises.

Lire la suite « le foyer »

Jeunesse (-12ans), Science fiction / Fantasy, Young adult

Prodiges

couv5396797

Titre: Les Prodiges

Auteur: Jeremy Scott

Éditeur: Michel lafon

Genre:Fantasy/science fiction

Pages: 415

 

 

Résumé

Ils sont six

Ils sont handicapés

Personne ne croit en eux

Pourtant leurs pouvoirs sont incroyables

Ils sont les Prodiges

Des superhéros comme vous n’en avez jamais vu !

Mon Avis

Je vais commencer par remercier Camille et les éditions Michel Lafon pour la découverte de ce roman jeunesse/ado, qui ne manque pas d’action et d’humour. Le résumé accrocheur m’a de suite fait pensé à Phaenomen, série d’Erik l’homme. Et pourtant… Surprise totale !

En effet je trouve l’auteur vraiment fort d’avoir osé nous présenter un livre dans lequel les super héros existent réellement. Un monde ou Superman, Spiderman et compagnie seraient réellement là ! Mais cachés bien évidemment. Le tout avec des explications tout à fait plausibles pour peu que l’on garde un esprit ouvert…  J’avoue avoir donc été bluffée et j’ai bien ris.

Enfin, il faudrait peut être que je vous explique un peu l’histoire et les personnages. Nous allons donc suivre Phillip, jeune garçon de 12 ans qui est aveugle. Le jour de son anniversaire, son père va lui apprendre quelque chose qui va bouleverser sa paisible existence. Il est en fait un super héros et il possède un pouvoir. De fait ils vivent dans une ville exclusivement réservée aux super héros et ceux ci sauvent le monde plusieurs fois par jours exactement comme dans les BD dont il raffole. Et pour finir, il va aller dans un collège spécial pour super héros, afin d’apprendre à contrôler son don. Et Phillip est… télékinésiste ! Mais comment faire avec son handicap ?

Nous voici entrés dans le vif du sujet. J’ai énormément apprécié la rapidité avec laquelle tout cela nous est présenté on ne s’ennuie pas et on peut vraiment s’identifier à Phillip qui, le pauvre, est un peu perdu. Dans son école, il va rapidement comprendre qu’il n’est pas le seul à être différent. Des amitiés et une solidarité profonde vont alors naître et se développer au cours du roman. Car même au sein des super héros, les autres élèves ne sont pas forcément des anges et la discrimination existe bel et bien. Notre héros en lui même est très attachant. J’ai aimé ses raisonnements, et j’ai eu l’impression de mieux comprendre son handicap tout comme ceux de ses amis. De plus Phillip et ses amis ne sont pas des héros parfaits. Ils commettent et apprennent (ou pas) de leurs erreurs. Ce sont des jeunes comme les autres qui doivent composer avec une différence et une nouvelle responsabilité excitante mais qui apporte son lot de désagrément.

Ce livre se lit très rapidement, les pages se tournent les unes après les autres et un profond mystère s’épaissit. On se perd un peu au début avec les personnages et leurs pouvoirs, surtout ceux qui en plus possèdent un handicap. Mais j’ai finis par m’y retrouver. Et bien que beaucoup de situations étaient prévisibles, j’ai beaucoup apprécié cette lecture. Je pense même qu’il peut se lire avant 12 ans. Ce n’est pas compliqué à suivre, le vocabulaire utilisé est simple bref… je le conseille dés 10 ans pour peu qu’on aime lire car même si l’écriture n’est pas petite, il y a tout de même 400 pages^^

barre 4

album, Jeunesse (-12ans)

La louve (album)

41lvdapkucl-_ac_ul320_sr252320_Titre: La louve

Auteur: Clémentine Beauvais

Illustrateur: Antoine Déprez

Éditeur: Alice Jeunesse

Genre: Album fantastique

Résumé

Ce matin enneigé, Lucie est malade quand Romane, sa meilleure amie, passe la chercher pour aller à l’école. Rien d’anormal jusqu’ici – il fait très froid, en ce moment. Mais sur la place du village elle apprend la vérité: la maladie de Lucie est le sortilège d’une louve. Car le père de Lucie a volé à la louve son louveteau, sa fille unique…

Qui rendra à la louve son louveteau pour sauver Lucie?

Mon avis

Je lis, grâce à mon mini frère, les livres qui font partis de la sélection du prix des incorruptibles. Et je dois dire que j’ai été agréablement surprise de trouver un album écrit par Clémentine Beauvais, auteur que j’ai pu découvrir dans « Comme des images« , « les petites reines« … Bref j’étais avide de voir ce que cet album allait donner.

Concernant l’histoire c’est assez simple. Lucie est malade, très malade. Or ce n’est pas une maladie ordinaire, c’est la louve qui l’a provoquée car le père de Lucie lui a prit son louveteau. Les villageois ont trois jours pour ramener le petit loup, sinon la petite mourra.Romane, sa meilleure amie, est bien décidée à tout faire pour que cela n’arrive pas. Pourtant que faire car le louveteau est bel et bien mort…

J’ai été envoûtée de suite de par les images, et l’ambiance du scénario. On entre directement dans le vif du sujet. Et si les adultes sont rapidement dépassés par les événements, les enfants eux, ne perdent jamais espoir ni courage. Romane, petite orpheline et héroïne de l’histoire m’a beaucoup émue. Qu’il est facile de se mettre dans sa peau et de souhaiter de tout coeur qu’elle réussisse à sauver Lucie ! Je n’en ai pas douté un instant même si j’ignorais comment cela allait finir. On sent de la détermination, et la répétition de certaines actions accentuent ce fait.

La fin de l’histoire m’a conquise. Certes ce n’est pas des plus scientifique mais il n’y a pas besoin d’explication dans un album pour enfant. Une grande part est laissée au fantastique, au rêve et à l’imagination. Pour moi il ne pouvait pas y avoir meilleure résolution.

Au niveau des illustrations, les traits sont doux, parfois légèrement flous avec seulement le nécessaire. On se concentre donc sur les éléments principaux et on joue sur le mystèrequi entoure ce village. écrits et images se marient à la perfection…

Vous l’aurez compris j’ai eu un beau coup de coeur pour cet album jeunesse qui est à la fois profond et fantastique, sans submerger les enfants avec une histoire lourde et compliquée. Il y a des leçons à tirer de ce livre, que l’on intègrent sans même s’en rendre compte, et j’ai passé un très bon moment. Je ne peux que le conseiller entre 8 et 11 ans les enfants vont adorer !

Oniria T1

Jeunesse (-12ans)

Les petites filles modèles ( Gros caractères)

9782335011418fsTitre: Les petites filles modèles

Auteur: Comtesse de Ségur

Éditeur: Ligaran (grandes lettres)

Genre: classique

Pages: 240

 

Résumé:

Extrait : « Mme de Fleurville était la mère de deux petites filles, bonnes, gentilles, aimables, et qui avaient l’une pour l’autre le plus tendre attachement. On voit souvent des frères et des sœurs se quereller, se contredire et venir se plaindre à leurs parents après s’être disputés de manière qu’il soit impossible de démêler de quel côté vient le premier tort. Jamais on n’entendait une discussion entre Camille et Madeleine. »

 

Mon avis:

Je vais commencer par remercier Babelio pour la réception de ce classique dans lequel me replonger à été un vrai bonheur. Je l’avais lu enfant, mais j’ai pu remarquer que le livre en question avait été « modernisé » afin que ce soit davantage compréhensible. Là, le contenu fut quasiment le même que celui de l’époque de l’écriture du roman, et j’avoue que ça lui donne un charme fou.

Qui ne connait pas Camille et Madeleine, Mme de fleurville leur mère ainsi que toutes leurs aventures ? nous avons tous vu ou entendu parler des malheurs de Sophie et comme ce livre en est une suite c’est avec bonheur que j’ai également retrouvé ce personnage. Vont s’ajouter à ces principaux, 3 autres figures qui deviendront emblématiques : Mme de Rosebourg et sa fille, Marguerite, ainsi que Mme Fichini, la belle mère de Sophie.

Alors que Camille et Madeleine sont deux petites filles modèles (c’est le cas de le dire),Marguerite est un peu plus agitée mais très obéissante. C’est Sophie qui va venir semer un peu de piment dans la vie bien réglée de ses amies. La pauvre enfant vit avec sa belle mère qui la bat régulièrement, la déteste et le démontre bien. Sophie qui n’était déjà pas un ange durant sa petite enfance avec son caractère curieux et bagarreur, est devenue franchement égoïste, parfois méchante et dure avec les autres. Pourtant dans son coeur, elle n’est que douceur et bonté. Ses amies sauront elles l’aider à devenir meilleure ? Parviendra t’elle à être heureuse ?

L’écriture de la Comtesse de Ségur est incontestablement magnifique… pas d’ennui, pas de longueurs, des descriptions sur mesure et adaptée à chacun. Les émotions sont très présente dans son récit et bien que connaissant presque par coeur l’histoire, j’ai eu la larme à l’oeil aussi souvent que le sourire. J’ai aussi beaucoup aimé les manières de vivre de l’époque, les différences entre les classes sociales… on en apprend beaucoup mine de rien ! Et tant de valeurs sont instillées : la solidarité, l’amitié, la bonté, la sagesse,… Certes tout cela nous est servi de façon très ancienne, mais ça n’en est pas moins vrai. Et je ne me lasse pas de ce genre d’histoire de mon enfance.

Le « plus » présent dans cette oeuve, est son édition en gros caractères. De plus en plus de personnes sont touchées par des problèmes aux yeux et si certains sont comme nous fan de lecture, ils ne trouvent pas toujours chaussure à leur pied. Alors je suis entièrement pour encourager ces éditions qui proposent les livres en gros caractères afin que chacun puisse en profiter.

Vous cherchez un classique pour enfant ? en voici un des plus connu mais pas démodé qui ravira les petites filles. Et pour certains qui voudraient s’essayer à cette histoire mais racontée telle qu’elle pourrait se passer à notre époque je vous invite à regarder ma chronique ici, des nouvelles petites filles modèles.

Les petites filles modèles

Jeunesse (-12ans), Science fiction / Fantasy, Young adult

Bobby Pendragon T1

n-DCie5LuWfdQtYxsPJp-bW9GJY@152x204Titre: Bobby Pendragon T1 le marchand de la peur.

Auteur: D.J Mc Hale

Éditeur: Le livre de poche jeunesse

Parution: 2007

Pages: 536

Résumé

Bobby Pendragon est un adolescent de 14 ans qui ne pense guère qu’à gagner son prochain match de basket et à la ravissante Courtney… Mais un beau jour, son oncle Press, un vieil original auquel Bobby porte beaucoup d’affection, l’appelle à la rescousse. Via un mystérieux tunnel spatio-temporel, il entraîne Bobby dans un autre univers : le monde médiéval de Denduron.

Lire la suite « Bobby Pendragon T1 »